Soigner un arbre blessé

Les arbres ont, comme l'homme, différents stades de croissance. Ils peuvent mettre des décennies pour se développer : olivier centenaire, chêne multi générationnel, cerisier de la grand-mère. De tout âges, de toutes tailles, nos arbres sont précieux dans nos jardins et dans nos cœurs. Quand leurs blessures vous inquiètent sachez réagir et agir pour les soigner.

Arbre creux et arbre blessé, ce n'est plus une fatalité !

Les différentes blessures de l'arbre

Les blessures des arbres sont variées et peuvent avoir différentes causes. Parmi les plus courantes on retrouve :

  • Les creux sur le tronc ou les branches qui naissent à la suite d'un stress physiologique ou qui apparaissent à l'emplacement d'une branche tombée ou encore sous l'action du vent, du gel et de la pluie
  • Les branches d'arbres cassées ou tordues
  • Les blessures naturelles par les chancres, attaques de rongeurs ou de gibiers
  • Les blessures involontaires de l'homme, coup accidentel, conséquences de la taille ou des greffes

Les branches cassées

Si vous constatez que vos arbres perdent leurs branches vous pouvez intervenir pour les soulager ou pour éviter que le problème ne se reproduise. En effet, il pourra s'agir :

  • de branches déjà mortes et tombées naturellement

ou

  • de branches encore vivantes brisées par les intempéries ou par une surcharge de fruits.

La chute de branches déjà mortes

Ce phénomène naturel survenant à la suite d'un lent dépérissement de la branche n'est jamais soudain. En règle générale, cet état ne produit pas de plaie favorisant le développement des champignons nuisibles. Votre intervention à ce niveau n'est donc pas nécessaire.

La chute de branches encore vivantes

Suite à un événement comme un phénomène météorologique violent ou sous le poids de trop de fruits, ce sont parfois les branches encore vivantes qui se cassent. Dans ce cas, la cassure est brutale, irrégulière et peut être difficile à cicatriser si vous laissez faire la nature. Elles peuvent également entraîner des conséquences faucheuses sur la santé de l'arbre blessé. Il est donc conseillé d'intervenir. Pour ce faire, il vous faudra suivre les règles suivantes :

  • recoupez la cassure de manière bien nette.Vous pourrez couper à environ 5 cm du tronc si la cassure s'est produite très prés de ce celui-ci.
  • enduisez, le plus tôt possible, la coupure de mastic cicatrisant.

Les branches de vos arbres peuvent être fragilisées par des défauts de croissances comme c'est le cas pour les branches tordues. Dans ce cas, traitez-la comme pour une branche cassée en l'élaguant pour lui redonner force et vitalité.

Mon arbre est creux

Historiquement, si soigner un arbre creux est apparue longtemps comme une nécessité, différentes techniques se sont développées jusqu'à ce que cette pratique soit controversée. En effet, elle est largement remise en cause aujourd'hui devant le constat que de très vieux arbres creux continuent à vivre parfaitement sans aucun autre soin. Pourtant si certains vivent, d'autres peuvent aussi en mourir...

L'arbre bétonné

Il n'y a pas encore si longtemps, dans les années 80, il était courant de combler la cavité d'un arbre creux avec du béton. Par ce procédé, l'homme espérait sauver son arbre en l’empêchant de pourrir, en évitant de voir le trou s'agrandir davantage et donc de limiter la fragilité de l'arbre dans son ensemble. Aujourd'hui, nous savons cette technique aussi inefficace que néfaste et c'est ce qui a conduit le jardinier moderne a totalement l'abandonner. Concrètement, le béton peut favoriser le pourrissement au lieu de l'éviter et le rapport de forces, entre la souplesse du bois et la dureté du béton, est une véritable nuisance à la poursuite de son bon développement.

L'arbre grillagé pour le fermer à la nature

Dans un souci d'entretien, il est possible d'empêcher les feuilles de s'entasser et de se décomposer dans le creux de l'arbre en obstruant la cavité à l'aide d'un grillage et de petits clous. Vous éviterez, par la même occasion, que les petits animaux ne viennent y fonder un foyer ou entasser leur économie alimentaire. Cette technique n'est pas très « écolo » car elle va à l'encontre même de l'urgence grandissante de préserver la faune sauvage en lui offrant, justement, les gîtes adaptés que sont les arbres creux. Alors, par ce procédé, vous ne faites pas partie de ceux qui font grandir la forêt mais vous empêcherez que le trou de votre arbre ne devienne un refuge à champignon et autre nuisible.

Le creux de l'arbre est inondé

En fonction de son emplacement sur le tronc, le creux d'un arbre peut se remplir d'eau de pluie. Cela aura pour conséquence de stagner et de provoquer tous les dégâts dus à l'humidité. Vous pouvez intervenir en créant un passage d'évacuation de l'eau qui relira le bas de la cavité à l'extérieur de l'arbre. Cette technique très simple se fait en quelques minutes :

  • percez un trou en partant de l'extérieur de l'arbre vers la cavité.
  • glissez ensuite un fin tuyau en plastique flexible dans le trou percé, en le laissant dépasser, à l'extérieur, de quelques centimètres.

Face au creux d'un arbre vous pouvez désormais choisir d'intervenir pour éviter qu'il ne souffre et pour lui donner toutes les chances de continuer à grandir auprès de vous et de ceux que vous aimez.

Les blessures du tronc

Quelles que soient la nature et la cause de la blessure à traiter, vous devrez intervenir en respectant quelques règles simples. Vous réaliserez donc :

  • le brossage de la blessure avec une brosse métallique pour nettoyer la plaie et pour vous permettre d'agir plus en profondeur,
  • l'application d'un mastic de cicatrisation adaptée, afin de traiter la plaie et de la protéger des agressions de l'air et des maladies possibles,
  • l'apport d'engrais complet, qui aidera l'arbre à conserver toute sa vigueur,
  • et l'arrosage de l'arbre par temps très sec pendant la saison estivale qui suit la blessure.

Prévenir les blessures

Afin de limiter les blessures de vos arbres vous pouvez intervenir de manière préventive. Par exemple :

  • En pratiquant les tailles d'élagage sur des arbres jeunes.
  • En entourant les jeunes arbres de dispositifs anti-animaux
  • En ne serrant pas trop les attaches des tutelles de vos arbres et en prenant soin de les desserrer au fur et à mesure de leur croissance.
  • En évitant les tailles radicales.
  • En gardant un espace raisonnable et raisonné lorsque vous pratiquez la tonte mécanique autour de vos arbres.
  • En étant attentif à la surcharge de vos arbres fruitiers et en les éclaircissant régulièrement.
  • En désinfectant soigneusement vos outils de taille et de greffage.

Comme un homme blessé, l'arbre cicatrisera d'autant plus vite que vous lui donnerait, en plus des soins traditionnels, tout l'amour et l'attention dont il a besoin.

Lien-Attache en fil de fer gainé de mousse pour attacher les Végétaux
Lien-Attache en fil de fer gainé de mousse pour attacher les Végétaux
Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...